8 juin 2015

Ça alors

Le football anglais en quête de diversité

La Football League, qui regroupe les divisions 2, 3 et 4 du football anglais, a décidé de se mettre à la discrimination positive. Elle a présenté le 4 juin une nouvelle réglementation selon laquelle les clubs souhaitant recruter des entraîneurs devront recevoir au moins un candidat issu d’une minorité. À l’heure actuelle, 6 des 72 équipes sont entraînées par un Noir. La mesure, qui doit faire l’objet de discussions entre les clubs pour entrer en vigueur lors de la saison 2016-2017, s’inspire du football américain, où elle est connue sous le nom de « Rooney Rule ». Mise en place en 2003 aux États-Unis, elle a permis de tripler le nombre de Noirs à des postes d’entraîneur. Ils représentent désormais 16 % des coachs du championnat, légèrement au-dessus de leur part dans la population américaine, mais en dessous de celle sur le terrain, où près de 7 joueurs sur 10 sont noirs.