10 juin 2015

C’est leur avis

Valls dans les pas de Sarkozy

Plusieurs élus d’opposition ont encore demandé aujourd'hui à Manuel Valls de rembourser son déplacement à Berlin en Falcon d’État pour assister samedi à la finale de la Ligue des champions. Selon Philippe Moreau-Chevrolet, président d'une agence de communication pour dirigeants, le Premier ministre reproduit les erreurs de Nicolas Sarkozy.

« Cette erreur rappelle la période Sarkozy. L’impression qui est renvoyée c’est “On jouit du pouvoir. Je fais un peu de politique en allant au Congrès du PS à Poitiers, puis je vais à Berlin pour voir un match de foot, puis un peu de politique en revenant à Poitiers, avant de finir par Roland Garros”. Il passe pour un dilettante conjuguant le luxe, le bon plaisir et le pouvoir. Or le rapport à l’argent, au plaisir, la jouissance et la jet-set, pour un gouvernement de gauche, c’est un talon d’Achille. C’est d’autant plus grave que Valls a une image très proche de celle de Sarkozy : une figure très autoritaire, bonapartiste, qui voudrait incarner la République. » Philippe Moreau-Chevrolet