17 juin 2015

Ça alors

Le gouvernement iranien joue les marieurs

Le gouvernement iranien a lancé hier un site de rencontres à destination des 11 millions de jeunes célibataires que compte le pays. À la différence des plateformes classiques, celle-ci ne permet pas aux utilisateurs de voir les photos et descriptions des autres inscrits pouvant les intéresser. Les autorités religieuses jugent cette pratique impudique. La sélection des âmes sœurs potentielles est donc effectuée par la centaine d’administrateurs du site, qui se basent sur les informations demandées lors de l’inscription : âge, poids, taille, niveau d’éducation et milieu social. Les loisirs et les goûts culturels n’entrent pas dans l’équation. Le gouvernement, que la Constitution iranienne oblige à encourager le mariage, espère que le site formera des couples solides. Aujourd’hui, 22 % des unions célébrées en Iran finissent par un divorce.