17 juin 2015

Ça alors

Une multinationale se teste via le crowdfunding

Le financement participatif n’est pas réservé aux jeunes créateurs de projets. Il peut également être utilisé par de grandes marques, avec l’idée de tester leur marché avant de lancer un produit. C’est le cas de Sony qui vient d’annoncer un troisième épisode de « Shenmue », l’un des premiers jeux vidéo à avoir laissé les joueurs évoluer sans suivre un scénario rigide. Sorties en 1999 et 2001, les deux précédentes éditions n’étaient pas parvenues à rentabiliser leur coût (47 millions de dollars pour le premier) malgré un succès critique planétaire. Sony a donc lancé une campagne de financement participatif sur le site Kickstarter avec un objectif de deux millions de dollars et la promesse d’investir à son tour en cas de succès. Si le montant a été atteint en huit heures, certains fans ont reproché à Sony son manque d’engagement et l’usage du crowdfunding malgré sa puissance financière.