18 juin 2015

Ça alors

Qatar Airways et les hôtesses enceintes

Nommée « compagnie aérienne de l’année » lors des Skytrax Awards, une cérémonie organisée mardi dans le cadre du salon du Bourget, Qatar Airways a reçu le même jour un avis beaucoup plus critique de la part de l’Organisation internationale du travail (OIT). Cette agence des Nations unies a publié un rapport dans lequel elle reproche à la compagnie de faire signer à ses hôtesses de l’air des contrats stipulant qu’elles peuvent être licenciées en cas de grossesse. Qatar Airways a répondu que les hôtesses étaient libres de demander une réaffectation au sol dans la limite des places disponibles. Son concurrent Emirates, basé aux Émirats arabes unis, applique une règle similaire. L’OIT note néanmoins que Qatar Airways a su évoluer sur un autre point : depuis décembre, les employés n’ont plus à requérir l’autorisation de la compagnie avant de se marier.