19 juin 2015

Ça alors

La journée du yoga, source de tensions en Inde

Le Premier ministre indien Narendra Modi, qui a obtenu en décembre auprès de l’ONU que le 21 juin devienne la journée internationale du yoga, a invité ses concitoyens à pratiquer dimanche cette discipline ancestrale. Fonctionnaires et élèves ont reçu des instructions pour participer à une grande session organisée à New Delhi. Mais cette initiative a provoqué la colère de la minorité musulmane, qui lui reproche d’imposer une pratique née de la religion hindoue. Les associations musulmanes ont obtenu du gouvernement la suppression de la salutation du soleil pendant la journée et d’un chant sanscrit qui enfreignent, selon elles, les principes de l’Islam. « Un musulman ne doit s’incliner que devant Allah », a précisé l’association All India Muslim Personal Law Board, particulièrement critique. Le gouvernement a assuré que la journée n’était pas obligatoire, soulignant qu’elle a été votée par 177 pays de l’ONU, dont 47 membres de l’Organisation de la coopération islamique.