22 juin 2015

Ça alors

Les soldats russes trahis par leurs photos

« Il n’y a pas de troupes russes en Ukraine », persistait Vladimir Poutine lors d’une intervention télévisée le 16 avril. Plusieurs photos postées par des soldats sur les réseaux sociaux prouvent pourtant le contraire, selon le groupe de réflexion américain Atlantic Council. S’appuyant sur ces informations, le journaliste de Vice News Simon Ostrovsky a pu retracer le parcours de l’un d’eux grâce aux selfies qu’il a mis en ligne sur VK, le Facebook russe. D’habitude basé près la frontière mongole, le militaire apparaît ainsi dans la région de Debaltseve, dans l’est de l’Ukraine, au moment de la prise de la ville par les séparatistes en février. Autre cas similaire : un général de l’aviation américaine a annoncé début juin que ses troupes avaient détruit un bâtiment de commandement du groupe État islamique après avoir pu identifier le lieu grâce à un message publié « sur un réseau social ».