3 juillet 2015

C’est leur avis

Le journal Die Zeit se met au grec

Hier, le journal allemand Die Zeit publiait en une la même lettre ouverte dans deux versions, en allemand et en grec. Titré « Restez avec nous », ce texte adressé aux citoyens grecs les appelle à voter « oui » au référendum de dimanche sur le plan des créanciers, autant pour l’avenir de leur pays que pour celui de l’Europe entière.

« Vous, chers Grecs, prendrez une décision sur le destin de 500 millions de personnes en Europe. Vous déciderez de ce qui se passera pour nous tous. […] Partout sur le continent, des divisions éclatent aujourd’hui, pas seulement au sein de l’union monétaire. Beaucoup de Britanniques veulent quitter l’UE. […] Le gouvernement hongrois prévoit un mur de quatre mètres sur la frontière avec la Serbie. C’est pourquoi le vote sur la conservation de l’euro par la Grèce n’est pas seulement une décision économique. C’est bien plus. Si la promesse de se soutenir ne tient plus, cela pourrait déchirer le continent. » Marc Brost