3 juillet 2015

Ça alors

Selfies pour lutter contre les fœticides de filles

Le Premier ministre indien Narandra Modi a promu la semaine dernière sur Twitter le hashtag (mot clé) #SelfieWithDaughter. Il a appelé ses concitoyens à poster des selfies (autoportraits) de pères avec leurs filles sur les réseaux sociaux pour lutter contre les fœticides de filles. En Inde, la naissance annoncée d'une fille conduit de nombreux parents à décider une interruption volontaire de grossesse. Cette pratique s’explique par la coutume centenaire de la dot, pourtant interdite par la loi, qui scelle le mariage par l’attribution de biens de la famille de la mariée à son futur époux. Pour 100 garçons recensés en 2011 dans le pays, il n’y avait que 92 filles, le plus fort écart depuis 70 ans. Si rien n’est fait, souligne une étude du Fonds des Nations unies pour la population, l’Inde pourrait connaître un déficit de 23 millions de femmes en 2040.