10 juillet 2015

Ça alors

La Maison-Blanche vaut bien un selfie

« Je ne pourrai pas faire un selfie avec tout le monde », a prévenu Barack Obama lors d’une garden-party mi-juin. Dans la campagne pour les primaires, ils ont remplacé les autographes. Laisser les citoyens se prendre en photo avec eux est une obligation pour les candidats, observe le New York Times. À l’exception du républicain Ben Carson, qui voudrait que la pratique cesse, les 18 autres candidats déclarés à la Maison-Blanche s’y plient, sachant que les photos circulent ensuite sur les réseaux sociaux et font parler d’eux. Le sénateur républicain Rand Paul a consacré deux heures à une séance photo lors d’un rassemblement dans le New Hampshire en juin. Son homologue Marco Rubio va jusqu’à recourir à un photographe professionnel pour garantir la qualité des photos et les propose en téléchargement sur son site en échange d’informations personnelles.