13 juillet 2015

Ça alors

Tout le monde ne s’embrasse pas

Quoi de plus universel qu’un baiser sur la bouche ? Un article paru le 6 juillet dans la revue American Anthropologist remet en cause cette croyance. Selon les auteurs, celle-ci pourrait être liée à un « ethnocentrisme occidental », soupçonné « d’avoir promu l’idée fausse selon laquelle le baiser est quasiment universel ». Selon l’article signalé par le blog Passeur de sciences du Monde, le « contact intentionnel des lèvres » n’est présent que dans 77 des 168 cultures étudiées, soit à peine 46 %. Plus la société est complexe socialement et plus le baiser amoureux est présent. Pour savoir qui s’embrasse, les chercheurs (anthropologues dans des universités du Nevada et de l’Indiana aux États-Unis) ont analysé des masses de documents relatifs à chaque culture étudiée et interrogé des ethnologues. Ils estiment être les premiers à avoir « rassemblé des preuves sur la présence ou l’absence du baiser romantico-sexuel à travers le monde ».