13 juillet 2015

Ça alors

L’Alaska face aux débris du tsunami de 2011

Une barge doit arriver jeudi en Alaska pour y collecter environ 250 tonnes de débris maritimes échoués sur les côtes de l’État et collectés en 2013 et 2014. Au cours de cette opération coordonnée par l’association Gulf of Alaska Keeper et majoritairement financée par l’État, des hélicoptères effectueront près de 3 000 rotations pour apporter les déchets sur la barge. Celle-ci restera sur place pendant un mois avant de repartir pour Seattle où son chargement sera trié et partiellement recyclé. Une large partie des débris proviennent du Japon et sont dus au tsunami de mars 2011. Le gouvernement japonais a fait don de 5 millions de dollars aux États-Unis en 2012 pour aider au nettoyage de leurs côtes. Les débris maritimes, en particulier la mousse contenue dans certains objets et les morceaux de plastique, représentent un danger pour les espèces marines, les saumons des rivières et les oiseaux.