16 juillet 2015

C'est leur avis

La justice allemande se rattrape sur Gröning

L’ancien comptable d’Auschwitz, Oskar Gröning, âgé de 94 ans, a été condamné hier à quatre ans de prison pour « complicité » dans le meurtre de 300 000 juifs. La peine est jugée sévère par un éditorialiste du journal allemand Die Zeit, pour qui la justice allemande cherche à rattraper ses mansuétudes passées (seuls 9 % des criminels nazis ont écopé de plus de 5 ans de prison).

« À Lüneburg, c’était l’homme Oskar Gröning qui faisait face au juge. Pas la tyrannie nazie elle-même. Pas le système d’Auschwitz en tant que tel. Pas plus – bien qu’on en ait parfois eu l’impression – que la justice allemande, qui a échoué de manière honteuse dans les décennies après la guerre à poursuivre les criminels nazis. […] Alors pourquoi, maintenant, quatre ans d’emprisonnement ? Pourquoi pas trois et demi, comme l’a demandé le procureur ? Pourquoi pas du sursis ? […] Toute peine de prison pour Oscar Gröning pourrait signifier une condamnation à perpétuité. » Heinrich Wefing