22 juillet 2015

C'est leur avis

La déchéance du lien hypertexte

Le « père des blogueurs iraniens » Hossein Derakhshan a passé six ans en prison pour ses prises de position. Libéré fin 2014, il n’a pas reconnu le Web qu’il connaissait et voit dans la dévalorisation du lien hypertexte le signe d’une centralisation de l’information.

« Le lien hypertexte était ma monnaie à moi, il y a six ans. Il représentait l’esprit ouvert et interconnecté du World Wide Web – une vision qui avait commencé avec son inventeur, Tim Berners-Lee. […] Depuis ma libération, j’ai pris conscience de l’ampleur de la dévalorisation du lien hypertexte, presque de son obsolescence. Quasiment tous les réseaux sociaux traitent désormais les liens comme n’importe quel autre élément – comme une photo ou un texte – au lieu de les considérer comme un moyen d’enrichir ce texte. On vous encourage à poster un seul lien et à l’exposer à un processus quasi démocratique de “likes”, de ‘plus’ et autres petits cœurs : ajouter plusieurs liens à un même texte n’est généralement pas permis. ” Hossein Derakhshan