17 août 2015

Ça alors

Le Japon se remet au nucléaire

Le Japon a remis en route l’un de ses réacteurs nucléaires le 11 août. Il avait progressivement fermé les 48 réacteurs qui lui restaient après la catastrophe de Fukushima. Le pays, dont près d’un tiers de la production d’électricité dépendait du nucléaire avant mars 2011, a augmenté son recours au gaz, au pétrole et au charbon pour faire face à ses besoins énergétiques. Le coût de l’électricité japonaise a augmenté d’environ 20 % depuis le tsunami de 2011, poussant les entreprises et les ménages à réduire leur consommation. Selon un expert de l’Institut de l’économie énergétique du Japon, un think tank indépendant, l’archipel dépense 26,7 milliards d’euros supplémentaires par an pour importer des hydrocarbures afin de compenser la fermeture des centrales nucléaires. Le gouvernement a pour objectif de faire remonter la part du nucléaire à 20 % de la production d’énergie. Plusieurs régions hébergeant des centrales s’opposent néanmoins à leur redémarrage.