24 août 2015

Ça alors

Les ordures menacent le pouvoir libanais

Samedi, la police et l’armée libanaises ont dispersé violemment plusieurs milliers de manifestants qui se dirigeaient vers le parlement à Beyrouth. Le rassemblement avait été organisé par le collectif « Vous puez », qui dénonce l’inaction politique face à l’accumulation des ordures. Celles-ci s’amoncellent dans la capitale depuis mi-juillet, lorsque des riverains ont commencé à bloquer la décharge de Naameh, au sud, pour protester contre sa surexploitation : prévu pour traiter 2 millions de tonnes de déchets par an, le site en reçoit 15 millions. L’incapacité des autorités à trouver une solution découle de la paralysie politique qui touche le pays depuis un an, les divisions entre les différents partis bloquant le vote des lois au parlement ainsi que la désignation d’un président.