25 août 2015

Ça alors

Mobilisation contre la livraison d’ailerons de requin

Le transporteur américain UPS a annoncé le 19 août qu’il refusait désormais de livrer des ailerons de requins. Plusieurs associations de protection de la faune avaient organisé des rassemblements devant des dépôts d’UPS à travers le monde en juillet pour protester contre l’expédition d’ailerons du Costa Rica vers Hong Kong, où ils sont un mets raffiné. L’augmentation de la demande de ce produit en Chine représente une menace pour les requins : plusieurs dizaines de millions d’entre eux sont tués chaque année. DHL, ainsi qu’une trentaine de compagnies aériennes dont Singapore Airlines ou Emirates, avaient déjà interdit le transport de cette marchandise. Un militant écologiste américain a lancé une pétition en ligne pour inciter un autre géant du transport, FedEx, à les imiter. Celle-ci a reçu plus de 100 000 signatures en une semaine. Ces mesures ne suffiront toutefois pas : 80 % du commerce d’ailerons de requins à destination de Hong Kong se fait par voie maritime.