• « Il n’y aura pas de remise en cause du temps de travail et des 35 heures », a assuré Manuel Valls en réaction aux propos tenus hier par Emmanuel Macron. « La gauche a pu croire, il y a longtemps, que la France pourrait aller mieux en travaillant moins. Tout cela est désormais derrière nous », avait déclaré le ministre de l’Économie lors de l’université d’été du Medef.

  • Convoquées par la ministre de l’Écologie Ségolène Royal, les principales enseignes de la grande distribution ont accepté hier soir de signer une série d’engagements contre le gaspillage. Elles s’interdisent ainsi de détruire leurs invendus alimentaires et devront les donner en priorité aux associations caritatives.

  • Le président du groupe Europe Écologie-Les Verts au Sénat Jean-Vincent Placé a annoncé son départ du parti écologiste. Cette démission survient un jour après celle de François de Rugy, coprésident du groupe EELV à l’Assemblée nationale.

  • Deux journalistes placés en garde à vue hier pour tentative de chantage et d’extorsion de fonds à l’encontre du roi du Maroc Mohammed VI ont affirmé aujourd’hui qu’ils avaient été victimes d’un « coup monté ». Éric Laurent et Catherine Graciet sont soupçonnés d’avoir réclamé trois millions d’euros contre la non-publication d’un livre à charge sur le monarque.

  • Au moins 76 personnes sont mortes hier soir dans le naufrage d’un bateau transportant 300 migrants au large de la Libye. Le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés a annoncé qu’un autre bateau avait coulé dans le même secteur.