28 août 2015

Ça alors

Quand Merkel devient un verbe synonyme d’inaction

Angela Merkel a donné naissance à un nouveau verbe allemand. « Merkeln » signifie « ne rien faire, ne prendre aucune décision, n’émettre aucune déclaration », à l’image d’une chancelière régulièrement raillée pour son extrême prudence et ses déclarations vagues. Elle s’est distinguée de la sorte sur la transition énergétique de l’Allemagne après la catastrophe de Fukushima, ou encore sur le mariage gay. « Merkeln » pourrait même devenir le mot de l’année. Une fois par an, l’éditeur de dictionnaires Langenscheidt consulte les internautes de 16 à 20 ans pour désigner un mot d’argot ou inventé, reflétant les évolutions de la langue. Le hashtag #Merkelschweigt (« Merkel se tait ») était d’ailleurs l’un des plus utilisés en Allemagne cette semaine, pour dénoncer la prise de parole tardive de la chancelière après les violentes émeutes entre police et militants d’extrême droite qui ont eu lieu le 21 août devant un foyer de réfugiés de la Saxe.