31 août 2015

C’est leur avis

Le silence des artistes face aux migrants

À l’occasion de la parution du livre « Signoret ou la traversée des apparences », la directrice adjointe de la rédaction de Libération Alexandra Schwartzbrod constate l’absence, face au drame des migrants, d’une voix telle que celle de Simone Signoret [€] n’hésitant pas à « braver l’establishment pour clamer haut et fort son indignation ».

« Refermant ce livre de Chantal Pelletier, une pensée s’impose, effrayante : qui est la Simone Signoret d’aujourd’hui ? Pourquoi un tel silence des intellectuels et des artistes de premier plan devant la tragédie qui se déroule sous nos yeux ? Combien de corps décomposés dans des camions abandonnés, combien d’enfants, de femmes et d’hommes noyés en Méditerranée faudra-t-il pour que des voix fortes s’élèvent enfin en lançant “Bougeons-nous !” ? La littérature est formidable quand elle sert aussi à ça : à s’interroger, à s’indigner, à se réveiller. » Alexandra Schwartzbrod