31 août 2015

Ça alors

La géopolitique gêne le décompte des ours polaires

Une mission visant à dénombrer les ours polaires présents dans la mer de Barents a été annulée mi-août en raison de tensions diplomatiques entre la Russie et la Norvège. Afin d’analyser les effets du changement climatique sur le plantigrade, des chercheurs des deux pays devaient en recenser la population vivant et se déplaçant entre les archipels du Svalbard, en territoire norvégien, et François-Joseph, sous souveraineté russe. Les chercheurs norvégiens n’ont finalement pas été autorisés à se rendre dans les îles russes. Cette décision intervient alors que la Russie accroît ses revendications sur l’Arctique et renforce sa base militaire sur l’archipel François-Joseph. Les scientifiques norvégiens ont entrepris de compter les ours polaires sur leur territoire, en espérant que leurs homologues russes réaliseront le recensement de leur côté.