• L’Autorité des marchés financiers examine les possibles « irrégularités » dans la rémunération de l’ancien patron d’Alcatel-Lucent Michel Combes. Il est prévu qu’il touche l’équivalent de 13,7 millions d’euros, au cours actuel de l’action, d’ici à 2018.

  • En déplacement dans une école de Pouilly-sur-Serre, dans l’Aisne, à l’occasion de la rentrée scolaire, François Hollande a affirmé que 35 200 postes d’enseignants avaient été créés depuis le début de son quinquennat et qu’il y en aurait bien 60 000 fin 2017, conformément à son engagement de campagne.

  • Les dégâts causés par les orages la nuit dernière dans le Tarn-et-Garonne se chiffrent à « plusieurs millions d’euros », selon la députée PS Valérie Rabault. L’élue a demandé au ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve de classer rapidement la zone en état de catastrophe naturelle.

  • À deux jours de la manifestation paysanne qui doit rassembler un millier de tracteurs à Paris jeudi, 70 véhicules sont partis de Bretagne en direction de Caen, perturbant la circulation dans le Finistère et les Côtes-d’Armor.

  • La destruction par le groupe État islamique du temple de Bel à Palmyre en Syrie, révélée hier par l’ONU, « constitue un crime intolérable contre la civilisation », a déclaré la directrice générale de l’Unesco Irina Bokova.