1er septembre 2015

C'est leur avis

Twitter fonctionne très bien, sauf pour les investisseurs

Le cours de l’action Twitter est tombé fin août sous le prix de son introduction en Bourse, en novembre 2013. Pour Paul Mason, journaliste économique pour la chaîne britannique Channel 4, le réseau social souffre aux yeux des investisseurs d’être un outil déjà abouti.

« Depuis la naissance de Twitter, ce fait essentiel s’est confirmé : il va croître, mais pas spectaculairement ; faire des profits, mais pas spectaculaires. […] Seulement, pour les investisseurs dans les valeurs technologiques, c’est une mauvaise chose. Cela signifie qu’un cours de Bourse calibré pour une croissance exponentielle ne peut être atteint. Toute entreprise qui ne peut démontrer qu’elle va monopoliser son espace et monétiser les données de ses utilisateurs à grande échelle doit être rejetée, rachetée ou considérée comme ringarde. Rien n’illustre mieux notre penchant pour l’illogisme que l’inadéquation entre la maniabilité de Twitter et son impopularité chez les investisseurs. » Paul Mason