4 septembre 2015

Tout s'explique

La SNCF mise sur les autocars

Pourquoi la SNCF lance-t-elle un nouveau service de cars ?

La SNCF a lancé ce matin son service d’autocars longue distance. Baptisé « Ouibus », il se rapproche d’un autre moyen de transport de l’opérateur public ferroviaire : Ouigo, son service de train « low cost », dont il partage la politique tarifaire (billets à partir de cinq euros). Ouibus ouvrira 130 liaisons d’ici 2016 et reliera 46 villes, dont 11 européennes (Barcelone, Londres, Bruxelles, Milan, Amsterdam, etc.). La SNCF entend ainsi répondre à l’un des reproches auxquels elle fait souvent face : le prix élevé des billets de train. L’an dernier l’entreprise a vu son trafic reculer de 0,4 % sur les TGV et de 3,7 % sur les trajets Intercités. Elle subit la concurrence de BlaBlaCar (covoiturage), EasyJet, Ryanair, Volotea et HOP (vols intérieurs).

Pourquoi ce moyen de transport était-il peu développé en France ?

La loi pour la croissance et l’activité (dite « loi Macron »), promulguée le 6 août, a libéralisé le marché français des autocars longue distance (trajets supérieurs à 100 kilomètres). La SNCF s’est longtemps opposée à une telle ouverture pour préserver ses liaisons ferroviaires. Avec un premier assouplissement en 2011, il est devenu possible d’effectuer un trajet longue distance en autocar, mais à condition d’emprunter une ligne internationale. Un passager souhaitant aller de Paris à Lyon devait par exemple prendre un Paris-Turin. Ces trajets intérieurs devaient représenter moins de 50 % du chiffre d’affaires du transporteur.

Qui sont les concurrents de la SNCF ?

Plusieurs entreprises ont lancé leurs offres au cœur de l’été. C’est le cas d’Isilines et Eurolines (toutes deux proposées par Transdev, filiale de la Caisse des dépôts), de Starshipper, du britannique Megabus et de l’allemand Flixbus. Les comparateurs de billets ComparaBUS, Vivanoda et GoEuro permettent de trouver les meilleurs tarifs parmi les compagnies, en y intégrant les résultats proposés par le train et le covoiturage.