4 septembre 2015

Ça alors

La fin des salaires impayés au Qatar

Critiqué pour les conditions de travail qu’il impose aux immigrés, le Qatar a annoncé qu’il garantira à partir du 3 novembre que les salaires des travailleurs étrangers seront payés à temps. Cette décision a été prise après plusieurs rapports. Celui publié fin 2013 par Amnesty International avait attiré l’attention sur les dizaines d’ouvriers laissés sans salaire pendant près d’un an. La nouvelle réglementation exposera tout employeur contrevenant à une amende de 1 470 euros. En revanche, le gouvernement n’a pas donné de calendrier pour la réforme de la « kafala ». Ce système permet notamment aux employeurs de confisquer les passeports des travailleurs étrangers. L’émirat s’était pourtant engagé en juin à le supprimer d’ici fin 2015.