8 septembre 2015

Ça alors

Le réchauffement climatique révèle un virus géant

Un nouveau virus géant (visible au microscope) a été découvert dans le sol de Sibérie, a annoncé hier l’Académie américaine des sciences. Il faisait partie d’un échantillon de sol gelé depuis 30 000 ans, récupéré grâce à la fonte des glaces. Il a été prélevé par des scientifiques du CNRS, le plus grand organisme public français de recherche scientifique. Les chercheurs lui ont donné le nom de Mollivirus sibericum. Ils ont précisé que le virus avait été réactivé une fois sorti de la glace et s’était multiplié de manière habituelle. Si cet organisme est inoffensif pour l’homme, les biologistes mettent en garde contre la prospection pétrolière dans l’Arctique, susceptible de libérer des virus endormis depuis des milliers d’années.