9 septembre 2015

C'est leur avis

L’accueil des migrants fait le jeu des europhobes

L’accueil de réfugiés par les pays européens pourrait renforcer les partis extrémistes et anti-européens, selon deux journalistes du New York Times.

« Tandis que l’Europe se congratule de sa générosité envers des milliers de migrants et de réfugiés le week-end dernier, les voix critiques dans les partis de droite et d’extrême droite sont sur le point de devenir les principaux bénéficiaires de cet afflux. Les partis qui se sont développés en opposition à l’immigration, à l’influence de l’Islam et à l’Union européenne se sont emparés de la décision de l’Autriche et de l’Allemagne d’accueillir les migrants, soulignant la difficulté de refermer le robinet. […] L’image d’une Union européenne incapable de défendre ses frontières, tout en essayant d’imposer des quotas obligatoires aux nations pour accepter des réfugiés, correspond au portrait que font les eurosceptiques de Bruxelles comme une capitale de l’Union européenne incompétente et autoritaire. » Steven Erlanger et Alison Smale