15 septembre 2015

Ça peut servir

Pratiquer soi-même le dépistage du sida

L’Institut national de veille sanitaire estime qu’il y a en France 30 000 séropositifs qui s’ignorent. Pour limiter le nombre de personnes échappant au dépistage, des tests individuels, produits par une société française, sont vendus depuis aujourd’hui en pharmacie. Disponibles sans ordonnance et pour moins de 30 euros (non remboursés par la Sécurité sociale), ils permettent de déterminer soi-même, en 15 à 30 minutes, une contamination éventuelle à partir d’une goutte de sang collectée sur le bout du doigt. La fiabilité annoncée est de 99 %. Si le résultat est positif, il est indispensable de réaliser un second test dans un laboratoire médical ou dans un centre de dépistage. La réaction d’une personne apprenant sa séropositivité seule chez elle fait partie des critiques soulevées. L’association Aides dénonce également un prix élevé, mais soutient cependant cette nouveauté.