17 septembre 2015

C'est leur avis

Des trolls pour combattre Daech

Les recruteurs du groupe État islamique (EI), présents sur Internet, jouent un rôle capital pour attirer des combattants étrangers en Syrie. Aki Peritz, ancien analyste de la CIA, suggère sur Slate.com de noyer leurs efforts en créant de faux profils.

« Étant donné que de nombreux aspirants djihadistes sont mis en contact avec des intermédiaires charismatiques sur Internet (même pour discuter simplement des façons de se rendre en Syrie), les gouvernements du monde entier pourraient submerger le système de recrutement de l’EI en créant des centaines de faux individus chargés d’entrer en contact avec les recruteurs. […] Les forces de police ont une grande expérience dans ce genre de choses : le FBI se sert déjà de méthodes similaires pour coincer des pédophiles, que ce soit aux États-Unis ou dans le reste du monde. Il ne devrait donc pas être trop compliqué de fabriquer de multiples fausses identités afin de piéger les recruteurs de l’État islamique. » Aki Peritz