28 septembre 2015

Ça alors

Afflux de combattants étrangers en Syrie

Près de 30 000 étrangers sont entrés en Syrie depuis 2011 pour y rejoindre des milices, principalement le groupe État islamique, selon une note des services secrets américains révélée samedi par le New York Times. L’an dernier, ce nombre était estimé à 15 000. Cet afflux de combattants étrangers montre les limites des mesures prises par la communauté internationale. En septembre 2014, le Conseil de sécurité de l’ONU avait adopté à l’unanimité une résolution imposant aux pays membres des Nations unies d’empêcher leurs citoyens de s’enrôler dans des mouvements terroristes à l’étranger sous peine de sanctions. Sous la pression des Occidentaux, la Turquie a renforcé la surveillance le long de ses 800 kilomètres de frontière avec la Syrie, mais les candidats au djihad parviennent toujours à passer.