30 septembre 2015

Ça alors

Le lieu d’études anonyme sur les CV

Le cabinet d’audit et de conseil Deloitte a annoncé lundi qu’il ne permettrait plus aux recruteurs de sa branche britannique de voir de quels établissements supérieurs les candidats sont issus. L’entreprise, qui doit embaucher 1 500 diplômés l’an prochain, souhaite éviter les « préjugés inconscients » liés au niveau supposé des différentes universités du pays. Les recruteurs auront en revanche accès à des données leur permettant de savoir si les candidats ont obtenu des notes supérieures à la moyenne lors de leurs études. Deloitte espère ainsi diversifier les milieux sociaux d’où viennent ses employés. D’autres cabinets d’audit comme Ernst & Young et PwC ont décidé récemment d’accorder moins d’importance aux parcours scolaires dans leurs choix de recrutement.