2 octobre 2015

C’est leur avis

La « routine » des fusillades aux États-Unis

Un jeune homme de 26 ans a ouvert le feu hier sur un campus de l’Oregon aux États-Unis, tuant au moins neuf personnes avant d’être abattu par les forces de l’ordre. Le président américain Barack Obama a dénoncé la responsabilité de ceux qui bloquent la limitation des armes à feu.

« D’une certaine manière, cela est devenu une routine. La couverture médiatique est devenue une routine. Ma réaction ici au podium a fini par devenir une routine. […] Et, bien sûr, la réponse de ceux qui s’opposent à toute loi de bon sens sur les armes est elle aussi devenue une routine. En ce moment même, je les imagine préparant leurs communiqués de presse : “nous avons besoin de plus d’armes”, diront-ils. […] Permettre que cela arrive aux États-Unis chaque mois ou presque est un choix politique. Nous devons en répondre collectivement devant les familles qui perdent leurs proches à cause de notre inaction. » Barack Obama