5 octobre 2015

Ça alors

L’extrême pauvreté en recul

La Banque mondiale, un organisme de financement du développement, a annoncé hier que le nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté allait descendre sous les 10 % de la population mondiale en 2015. L’institution internationale place dans cette catégorie ceux qui vivent avec moins de 1,90 dollar par jour, un seuil fixé jusqu’ici à 1,25 dollar qu’elle vient de relever pour tenir compte de l’inflation. En 2008,22 % des habitants de la planète vivaient dans l’extrême pauvreté. Les progrès les plus significatifs ont eu lieu en Asie, grâce à la forte croissance économique de pays comme la Chine et l’Inde. Le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim a également mis en avant le rôle favorable des investissements dans l’éducation, la santé et la protection sociale. Il a ainsi réaffirmé l’objectif de son institution de mettre fin à l’extrême pauvreté d’ici 2030.