5 octobre 2015

Ça peut servir

Détecter les mensonges

Pas besoin de sérum de vérité ou d’interrogatoire musclé pour savoir si quelqu’un vous ment. Empêchez votre interlocuteur de faire un récit chronologique en lui demandant de revenir en arrière dans son récit, recommande le professeur de psychologie américain Edward Geiselman, qui forme notamment des enquêteurs de police. Lorsque quelqu’un raconte une histoire inventée, il la maîtrise mieux dans un certain ordre. Si vous lui demandez « et avant ça, que s’est-il passé ? », il aura plus de mal à conserver un récit cohérent qu’une personne de bonne foi. Cette dernière ajoutera naturellement des détails tandis qu’un menteur tentera plutôt des justifications : « j’ai fait ceci parce que…»