9 octobre 2015

Ça alors

Toyota gêné que Daech roule avec sa marque

Les véhicules Toyota sont populaires auprès des combattants du groupe État islamique. Dans leurs vidéos de propagande, les pick-up et 4x4 de la marque japonaise se succèdent, souvent équipés de mitrailleuses. Cette récurrence a poussé le département du Trésor américain à interroger le constructeur. Son unité antiterroriste veut savoir comment les djihadistes peuvent en acquérir autant. Le directeur de la communication américaine de Toyota, Ed Lewis, a expliqué à ABC News qu’il était impossible de maîtriser les canaux indirects ou illégaux de revente. Il rappelle que l’entreprise a une politique stricte consistant à ne pas vendre de véhicules à des entités qui pourraient s’en servir à des fins terroristes ou paramilitaires.