14 octobre 2015

Ça alors

Les prisons saoudiennes n’auront pas l’expertise britannique

Tandis que Manuel Valls annonçait hier des contrats à hauteur de 10 milliards d’euros avec l’Arabie saoudite, y compris dans le domaine de l’armement, le Royaume-Uni a décidé d’en abandonner un. Le gouvernement britannique a renoncé hier à un marché d’une valeur de 7,9 millions d’euros prévoyant la formation les gardiens de prison d’Arabie saoudite. Cette décision intervient au moment où le sort de Karl Andree, un ressortissant britannique, suscite l’émotion outre-Manche. Cet homme de 74 ans est condamné à 350 coups de fouet pour avoir transporté des bouteilles de vin dans sa voiture. Un crime dans un pays où la possession d’alcool est interdite. Le ministre des Affaires étrangères Philip Hammond s’est inquiété des conséquences diplomatiques de l’abandon du contrat. L’Arabie saoudite est le premier importateur d’armes au monde et le Royaume-Uni compte parmi ses principaux fournisseurs.