15 octobre 2015

C'est leur avis

Les partis politiques inquiets de leur légitimité

Le Parti socialiste organise ce week-end un vote auprès de ses sympathisants pour savoir s’ils souhaitent l’union de la gauche et des écologistes aux élections régionales. Le journaliste politique du Monde Thomas Wieder considère que ce type d’initiatives illustre l’affaiblissement de la direction des partis.

« S’il est célébré par les dirigeants des partis au nom de la vertu supposée de tout ce qui fait progresser la démocratie, ce phénomène de “directisation”, pour reprendre une expression chère à la science politique, ne doit toutefois pas faire illusion. Car il est un symptôme : celui d’un affaiblissement des appareils partisans et de leurs directions qui, de plus en plus discrédités, cherchent, à travers le vote de leurs adhérents ou de leurs sympathisants, une légitimité qui ne leur est plus guère reconnue de façon évidente. »