21 octobre 2015

Ça alors

L’Argentine et la Chine se lancent dans le gaz de schiste

L’Argentine et la Chine ont commencé à exploiter leurs ressources en gaz et pétrole de schiste. Les deux pays disposent de réserves considérables, a déclaré hier Jean-Louis Schilansky, président du Centre hydrocarbures non conventionnels (CHNC), un centre d’information créé par les industriels français du pétrole. 300 puits ont déjà été creusés en Argentine, où le français Total, l’anglo-néerlandais Shell et l’américain Chevron extraient le pétrole. La Chine possède des réserves de gaz de schiste presque deux fois plus importantes que celles des États-Unis, selon l’Agence d’information sur l’énergie du gouvernement américain. 99 % de la production mondiale de ces hydrocarbures a lieu aux États-Unis. Le pays, qui s’est lancé dans cette filière il y a plus de dix ans, a fortement réduit sa dépendance au pétrole du Moyen-Orient, réduisant ses importations de 20 % depuis 2010.