22 octobre 2015

Ça alors

La Chine compte sur la France pour progresser en foot

Depuis mi-septembre, 240 enseignants chinois d’éducation physique et sportive sont accueillis par les universités d’Aix-Marseille, Bordeaux, Montpellier et Paul-Sabatier à Toulouse. En vertu d’un accord signé entre les fédérations française et chinoise du sport universitaire, ils y suivent une formation d’un peu plus de trois mois qui leur permettra d’obtenir un diplôme d’entraîneur de football. Actuellement 81e nation mondiale au classement de la Fédération internationale de football, la Chine compte faire former en France 5 000 entraîneurs en cinq ans pour s’imposer dans le sport le plus populaire de la planète. L’enseignement comporte également des cours d’éthique pour sensibiliser les futurs formateurs au problème des agents corrompus et des pots-de-vin.