23 octobre 2015

C’est leur avis

Attention aux dynasties démocratiques

Les Canadiens ont placé lundi en tête de leurs suffrages, lors de l’élection fédérale, le Parti libéral de Justin Trudeau, fils d’un ancien Premier ministre. Après les Kennedy et les Bush aux États-Unis, les Nehru-Gandhi en Inde et les Abe au Japon, le journaliste de l’Obs Vincent Jauvert y voit la poursuite d’une dérive dynastique des démocraties.

« Les Canadiens ont porté au pouvoir un prof de math de 43 ans, le libéral Justin Trudeau, fils de Pierre-Eliott Trudeau, lui-même Premier ministre du Canada entre 1968 et 1984. Une dynastie de plus prend les rênes d’une démocratie. Au risque de les miner toutes. […] Cet inquiétant triomphe des dynasties explique peut-être en partie la “fatigue” démocratique qui, depuis quelques années, taraude les peuples. Il fait le jeu des régimes autoritaires qui trouvent là un argument frappant pour ridiculiser les démocraties parlementaires. » Vincent Jauvert