26 octobre 2015

C'est leur avis

L’opération de communication de Tony Blair

Tony Blair a présenté ses excuses dans une émission diffusée dimanche par CNN pour certaines erreurs dans la guerre en Irak et reconnu une part de responsabilité dans l’essor du groupe État islamique. Selon Éric Albert, correspondant du Monde à Londres, l’ancien Premier ministre britannique essaie surtout d’anticiper les critiques.

« M. Blair a provoqué une vive réaction médiatique, sans doute l’effet recherché, en présentant des “excuses” très partielles, mais suffisantes pour attirer les gros titres de la presse du monde entier. […] Si les excuses sont très partielles et pas fondamentalement nouvelles, la date pour les prononcer n’est en revanche peut-être pas un hasard. Une énorme enquête publique britannique sur la guerre en Irak, entamée à l’automne 2009, pourrait être proche de sa conclusion. Le travail, mené par l’ancien haut fonctionnaire John Chilcot, couvre la responsabilité des autorités britanniques de 2001 à 2009, et M. Blair pourrait y être sévèrement attaqué. » Éric Albert