26 octobre 2015

Ça alors

La technologie pour percer le mystère des pyramides

Une association française a l’ambition de résoudre l’énigme de la construction des pyramides égyptiennes. L’Institut HIP a été choisi hier par le ministère égyptien des Antiquités pour piloter la mission Scan Pyramids. Il étudiera quatre monuments, dont la pyramide de Khéops. HIP tentera de répondre à une question vieille de 4 500 ans en utilisant les technologies les plus récentes sans abîmer la structure. La thermographie infrarouge sera utilisée pour détecter d’éventuelles cavités cachées. Des drones et des scanners laser permettront de réaliser une reconstitution en 3D des sites.