28 octobre 2015

C’est leur avis

La neutralité du Net ne va pas assez loin en Europe

Le Parlement européen a adopté hier un texte sur « l’Internet ouvert », posant les bases de la neutralité du Net, un principe censé garantir l’égalité de traitement de tous les flux de données sur Internet, que l’on soit un simple internaute ou Google. Dans une tribune publiée lundi sur le site de sa fondation, l’inventeur du Web Tim Berners-Lee estime que les nouvelles règles sont trop vagues et n’empêcheront pas les contournements.

« Quand j’ai créé le World Wide Web, je l’ai construit comme une plateforme ouverte pour encourager la collaboration et l’innovation. […] Ces règles vont menacer l’innovation, la liberté d’expression et la vie privée, tout en compromettant la capacité de l’Europe à devenir un leader de l’économie numérique. Pour soutenir une croissance économique et un progrès social continus, les Européens méritent les mêmes protections de la neutralité du Net qu’ont récemment garanties les États-Unis. » Tim Berners-Lee