28 octobre 2015

Ça alors

Condamné pour un faux avis de consommateur

Un internaute a été condamné le 6 octobre à 2 500 euros d’amende et 5 000 euros de frais de justice pour avoir publié un commentaire malveillant sur un restaurant dijonnais, alors que celui-ci n’était pas encore ouvert. Le groupe Bernard Loiseau avait porté plainte après avoir découvert l’avis négatif sur le site PagesJaunes.fr en juillet 2013. Sur son site, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) estime qu’environ 30 % des avis publiés en ligne sont faux. Face au phénomène, Amazon a récemment porté plainte contre des internautes se faisant rémunérer pour rédiger des commentaires positifs. Selon une étude Nielsen de 2013 mentionnée par la DGCCRF, 80 % des acheteurs en ligne déclarent tenir compte des avis de consommateurs.