2 novembre 2015

C’est leur avis

La semaine de trois jours selon Jeb Bush

Lors du troisième débat des candidats américains à la primaire républicaine, mercredi, Jeb Bush a critiqué son rival Marco Rubio pour ses absences au Sénat et sa « semaine de travail à la française », trois jours selon ses calculs. Pour l’ambassadeur de France à Washington, les campagnes électorales sont propices à ce type de « réflexions absurdes ». Olivia Goldhill, une journaliste de Quartz, répond à son tour.

« Si les sénateurs s’inspiraient de la semaine de travail française, le processus politique fonctionnerait toujours aussi normalement (hum). Contrairement à la suggestion de Bush, il n’y a que peu de différences entre les habitudes de travail françaises et américaines. Les employés français travaillent un nombre d’heures semblable aux américains, selon les données de l’OCDE. La durée moyenne d’une semaine de travail, 38,9 heures en France, n'est même pas plus longue de trois heures aux États-Unis, avec 41,6 heures, pas tout à fait l’écart de 16 heures dont parle Bush. » Olivia Goldhill