• La Commission européenne a publié un rapport dans lequel elle estime que trois millions de migrants auront franchi les frontières de l’Union européenne entre 2015 et 2017 : un million en 2015, un million et demi en 2016 et un demi-million en 2017.

  • Dans un avis consultatif publié aujourd’hui au Journal officiel, la contrôleuse générale des lieux de privations de liberté recommande l’abrogation de la rétention de sûreté. Ce dispositif, introduit en 2008, permet de maintenir en détention au-delà de leur peine des criminels condamnés à au moins 15 ans de prison s’ils sont encore considérés comme dangereux.

  • Les sites d’information Mediapart et Arrêt sur images ont annoncé s’être vu notifier un redressement fiscal de respectivement 4,1 millions d’euros et 540 000 euros. Les entreprises ont appliqué un taux de TVA réduit de 2,1 % correspondant à celui de la presse, mais que l’administration refusait à la presse en ligne jusqu’à une loi de février 2014.

  • Le footballeur Karim Benzema a été mis en examen à Versailles dans le cadre d’une affaire de chantage à la vidéo intime contre son partenaire en équipe de France Mathieu Valbuena. Le sélectionneur national Didier Deschamps n’a convoqué aujourd’hui aucun des deux joueurs pour les matchs amicaux qui opposeront la France à l’Allemagne et à l’Angleterre les 13 et 17 novembre.

  • Le prix Medicis a été décerné à Nathalie Azoulai pour son roman « Titus n’aimait pas Bérénice » (POL). Le jury a choisi « Sauve qui peut la vie » (Seuil) de Nicole Lapierre dans la catégorie essais et « Encore » (Éditions Galaade) du Turc Hakan Günday pour le Medicis étranger.