9 novembre 2015

C'est leur avis

Les médias publics doivent mieux parler des banlieues

Les médias français traitent les banlieues à travers le seul prisme de la violence, selon le directeur du Bondy Blog, Nordine Nabili. Il estime que les télévisions et les radios publiques, au moins elles, doivent en donner une vision moins caricaturale.

« Les banlieues françaises font la une de la presse lorsque l’émeute éclate ou lors des commémorations de cette dernière. Comme, fin octobre, dix ans après les événements de Clichy-sous-Bois. Par effraction. Le reste du temps, elles sont enfermées dans l’angle mort du traitement médiatique, et convoquées, de temps à autre, sous la thématique justice et police. […] Des pans entiers de la population se détournent de la télévision et de la radio publiques, particulièrement les jeunes générations dans les banlieues, absents de ce qui est mis en scène, du récit et de la narration républicaine commune. » Nordine Nabili