• Le philosophe André Glucksmann est mort dans la nuit à l’âge de 78 ans. Il s’était rendu célèbre par sa dénonciation des régimes totalitaires, des pays communistes à la Russie de Vladimir Poutine, et par ses appels à l’accueil des réfugiés vietnamiens à la fin des années 1970.

  • Helmut Schmidt, chancelier allemand de 1974 à 1982, est décédé à 96 ans. Il avait contribué avec le président français Valéry Giscard d’Estaing à développer l’amitié franco-allemande et à créer le Système monétaire européen, première étape dans la mise en place de la monnaie unique.

  • La Cour européenne des droits de l’homme a débouté l’humoriste français Dieudonné qui contestait sa condamnation par la justice française pour avoir fait monter sur scène en 2008 l’écrivain négationniste Robert Faurisson. « La Convention européenne des droits de l’homme ne protège pas les spectacles négationnistes et antisémites », écrit la Cour.

  • Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a jugé « infondées » les accusations de dopage et de corruption contenues dans un rapport publié hier par l’Agence mondiale antidopage. De son côté, la Fédération russe d’athlétisme, sous la menace d’une suspension de ses athlètes pour les Jeux olympiques de 2016, a promis des « mesures concrètes » de lutte contre le dopage.

  • Un ancien soldat britannique a été interpellé pour la première fois dans l’enquête sur le « Bloody Sunday », la répression par l’armée d’une manifestation pacifique dans la ville nord-irlandaise de Londonderry en 1972, à l’issue de laquelle 14 personnes avaient été tuées. L’enquête criminelle a été ouverte en 2012.