10 novembre 2015

Ça alors

Discorde franco-iranienne autour du vin

Le président réformateur iranien Hassan Rohani sera reçu à l’Élysée le 17 novembre, pour sa première visite officielle en France. Le dîner officiel qui accompagne généralement ce type d’événement a en revanche été annulé, a révélé hier RTL. L’Iran avait demandé que le menu soit halal et qu’aucun vin ne soit servi à table, même aux convives non musulmans, ce que la présidence française a refusé pour ne pas déroger aux principes républicains. Un précédent s’était produit en 1999 à l’occasion de la venue du président iranien Mohammad Khatami, rappelle Le Monde. L’Élysée a fait parvenir son invitation à Hassan Rohani le 29 juillet, à l’occasion de la visite à Téhéran du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. Les deux pays avaient alors affirmé vouloir relancer leurs relations, tendues au cours des négociations sur le nucléaire iranien.