13 novembre 2015

Ça alors

Les États-Unis autorisent l’exploitation minière dans l’espace

Si une entreprise ou un citoyen américain découvre des métaux précieux dans l’espace, il aura le droit de se les approprier. Le Sénat américain a voté mardi une loi autorisant la possession, le transport et la vente des ressources trouvées dans la galaxie. Ce texte était jugé nécessaire par les industriels du secteur, dont l’activité n’était pas encore encadrée. Le Traité de l’espace, seule réglementation internationale régissant les voyages spatiaux, remonte à 1967, à une époque où les États étaient les seules entités capables de les organiser. Ce texte leur interdit d’utiliser des armes nucléaires ou de conquérir des corps célestes. De nombreux acteurs privés sont désormais présents dans le secteur (SpaceX, Virgin Galactic, Planetary Resources, etc.). La nouvelle loi américaine introduit des limites : les entreprises peuvent posséder tout ce qu’elles extraient d’un astéroïde, par exemple, mais ne peuvent pas s’approprier l’astéroïde lui-même. Aucun autre État n’a pour l’instant réagi à ce vote.